Branle-bas de combat ici-bas. Je vous l'avais bien dit, qu'il est impossible de dire de quoi demain sera fait... Hier soir, à peine vous avais-je informé du scanner cérébral que j'avais passé en matinée qu'un médecin m'en donnait le résultat : une tache frontale suspecte a été découverte.


Du coup, j'ai ce matin dû me soumettre à un IRM (imagerie par résonance magnétique), afin d'analyser cette tache et en connaître la nature exacte, autrement dit savoir si il s'agit ou non d'une métastase. Si c'en est une, cela signifiera que le crabe a rejoint mon cerveau, et que le traitement d'immunothérapie ne pourra pas être poursuivi.
Cette décision de continuer ou non les injections dépendra aussi de ce qu'aura révélé le scanner passé vendredi dernier au Chuv. J'attends à ce propos des nouvelles dans les tous prochains jours.
Ce soir, tous les médecins qui me suivent, à Lausanne et Martigny, tiendront un colloque pour parler de ma situation, de mon traitement, de la stratégie envisagée...
Alors, il faut attendre... et, d'ici là, reprendre en chœur sans trêve : banzaïiïïïïï !


Retour