Aujourd'hui, scanner cérébral au menu, comme chaque six mois, histoire de vérifier qu'aucune métastase ne loge domicile dans mon cerveau. C'est là une condition sine qua non pour la continuation de mon traitement d'immunothérapie au Chuv.


Aux résultats de cet examen subi à l'hôpital de Martigny viendront d'ici la fin de la semaine s'ajouter ceux du scanner thoracique passé vendredi dernier à Lausanne... Toutes ces données fourniront à mes médecins et à moi la base de la décision, poursuivre ou pas ces injections expérimentales d'Hoffmann-La Roche.
A propos de ce traitement auquel je suis soumis depuis juillet dernier, on apprend aujourd'hui que le groupe pharmaceutique bâlois s'est vu attribuer le statut de percée thérapeutique par l'Agence américaine des médicaments (FDA) pour ses recherches contre contre le cancer du poumon non à petites cellules.
Cette désignation a pour but d'accélérer le développement et le test de médicaments destinés au traitement de maladies graves et de faciliter leur accès rapide aux patients, explique la firme dans un communiqué.
Bonne nouvelle, non ? Avec une arme pareille, le crabe n'a qu'à bien se tenir, hein ?
En tous les cas le combat, au cœur duquel je me trouve actuellement et qui ne me ménage pas non plus, continue... plus que jamais... Banzaïï¨ !


Retour